Formation psychomotricien

Tout savoir sur le métier de psychomotricien

Quelles etudes ?

Pour être psychomotricien, vous devez être titulaire d’un diplome de Etat en psychomotricite, après trois ans d’ etudes à l’ universite ou en institut privé (niveau licence, bac + 3). Pour entrer dans ce parcours, les inscriptions se font par la voie classique Parcoursup. Certains instituts sélectionnent les candidats selon leur dossier et/ou un oral, d’autres font passer un concours. Il est fortement conseiller d’avoir un bac orienté scientifique (spécialité SVT, Physique, etc). La plupart des candidats au concours de psychomotricien le passent après un an de préparation dans un institut spécialisé privé et payant.
Il existe environ une quinzaine d’institut de formation préparant au diplôme d’ Etat, ceux qui organisent un concours de psychomotricien ont chacun leur méthode et leur programme, basé sur les cours de première et de terminale (matières scientifiques, mais aussi exercice de contraction de texte et tests psychotechniques.
Il existe des parcours passerelle pour les personnes titulaires d’une licence dans un domaine scientifique, en psychologie ou en STAPS. Ces personnes peuvent entrer directement en deuxième annee d’école après examen de leur dossier sans passer de concours. Grâce à leurs formations précédente, dont certaines matières sont abordées dans chaque module de la formation, il leur est plus facile d’obtenir le diplôme d’ Etat
La scolarité coûte entre 1000 et 7700 euros, selon que vous allez en Universite ou en Institut de formation privé.
Les module de validation consistent en des matières scientifiques : psychologie, physiologie, anatomie, sante publique, etc.
Pour obtenir votre diplome de Etat, vous devrez passer un examen écrit, un oral et un examen pratique.
Sachez que le « plan Alzheimer » mis en place par le gouvernement prévoit une augmentation des places dans les écoles de formation pour psychomotricien et de reçus au diplome, afin de répondre aux besoins de la population.

Une fois le diplome obtenu, et après minimum 4 annee de carrière, il est possible de se présenter à l’examen de cadre de sante. Son travail consistera alors en l’encadrement des services de psychomotricite et de la formation des étudiants stagiaires.

Trouver un psychomotricien dans le Var

Quel est le salaire ?

En début de carrière, il peut espérer gagner 1410 euros brut, en fin de carrière, cela peut aller jusqu’à 2433 euros, le tout hors prime spéciale.

Quel est son rôle ?

Parfois un trouble psychologique s’exprime par le corps par un trouble du comportement ou un trouble du langage (bégaiement, tics, etc), le rôle des psychomotriciens est alors de rééduquer le patient, pour qu’il se débarrasse de ses troubles parasites. Cela peut être autant chez un nourrisson, un enfant, un adulte ou une personne âgée.
Pour traiter ses patients, toujours envoyés par un médecin, les psychomotriciens utilisent une variété d’exercices : reeducation physique, activités de coordinations, d’expression corporelle, exercices d’éducation gestuelle, etc. Il peut également mettre en place des jeux pour les plus jeunes afin qu’ils n’aient pas l’impression d’être traité dans un hôpital. Pour que les psychomotriciens soient des bons praticien, ils doivent créer un lien de confiance avec ses patients, qui seront plus enclins à effectuer les exercices demandés.
Par conséquent, en plus des connaissances théoriques et techniques, les psychomotriciens doivent également posséder des qualités d’écoute, de compréhension et une capacité d’adaptation.
La plupart d’entre eux travaillent comme employés dans un hôpital ou clinique, en pédiatrie, puériculture, gériatrie ou en centre spécialisé dans la reeducation et la réadaptation psychomotrice. Ils travaillent généralement en collaboration avec d’autres corps de metiers : des médecins, des physiothérapeutes, des psychologues, etc
Sachez que 20% des psychomotriciens travaillent en tant que libéral, en gérant leur propre cabinet et leurs propres clients.
Le métier implique une bonne condition physique, les psychomotriciens doivent être capable d’effectuer les exercices qu’il demande à ses patients et de les aider en les soutenant.

Quelle différence entre les ergothérapeutes et les psychomotriciens ?

Les psychomotriciens interviendront pour soigner des troubles psychomoteurs afin d’assurer l’équilibre physique et mental de leurs patients, tandis que les ergothérapeutes travaillent sur l’autonomie et l’indépendance au niveau individuel.
Les ergothérapeutes et les psychomotriciens jouent un rôle très important dans le bien-être des personnes et ont des metiers complémentaires.
Les ergothérapeutes veillent au bien-être des patients. Ils travaillent notamment avec des personnes ayant un handicap physique ou mental. Un ergothérapeute peut également mettre en place un traitement préventif, afin que les patients traités conservent leur autonomie, cela concerne en particulier les personnes âgées et consiste surtout en prévention des chutes, prévention des accidents qui peuvent arriver dans la vie de tous les jours, etc
L’ergothérapeute travaille également avec des patients ayant besoin de rééducation après un accident. Il réapprend au patient à réaliser les gestes du quotidien qu’il n’arrive plus à faire : s’habiller, faire à manger, faire le ménage, etc
On trouve souvent un ergothérapeute dans les EHPAD, le métier est plus centré sur la rééducation physique aux mouvements du quotidien. Le but est d’assurer à chaque patient un minimum d’autonomie, quel que soit leur âge.

Les psychomotriciens ont pour but de traiter les troubles du mouvement provoqués par un trouble plus profond. Cela ne passe pas nécessairement par de la rééducation physique, mais par des exercices de relaxation, ou des exercices à refaire pour surmonter le trouble (bégaiement ou tic par exemple). Il ne s’agit pas de remettre le patient dans des situations du quotidien, mais plutôt de réconcilier son corps et son esprit par la rééducation psychomotrice. Le travail des psychomotriciens est d’améliorer la coordination et/ou la capacité d’orientation de ses patients, en particulier lorsqu’il travaille avec des patients atteints de la maladie d’Alzheimer.

Les psychomotriciens et les ergothérapeutes ont généralement le même objectif : augmenter le bien-être des patients traités. Cependant, la pratique d’intervention peut varier. Notons également que les psychomotriciens n’interviennent que sur prescription médicale du médecin et les patients viennent le voir à l’hôpital ou en clinique, alors que même dans le cas de maladies «mineures», les ergothérapeutes peuvent intervenir pour aider les patients.